Les techniques de pulvérisation électrostatique

L’application des peintures en poudre est l’opération qui permet le revêtement, d’un support prétraité, par un film de peinture. Bien que simple dans sa mise en œuvre, la qualité du résultat final est directement liée au professionnalisme de l’applicateur.

 

Le choix du système d’application, principalement lié à l’encombrement, à la géométrie et à la qualité des pièces à peindre, nécessite l’utilisation de poudres adaptées. Les résultats d’application seront optimisés par la mise en place d’installations de poudrage le mieux adaptées aux pièces à revêtir et à l’emplacement disponible. Quel que soit le système d’application choisi, les cabines de poudrage font appel aux mêmes éléments constitutifs.

Les techniques d’application

  • L’application par bain fluidisé,
  • L’application par bain fluidisé électrostatique,
  • L’application par pulvérisation électrostatique.

Le bain fluidisé La pièce à peindre est préchauffée à une température donnée, puis immergée dans un bain de poudre fluidisé (mise en suspension de la poudre dans de l’air sous pression).La poudre, en contact avec le métal chaud, fond immédiatement et forme le film de peinture.

Le bain fluidisé électrostatique Ce procédé combine le trempé fluidisé et l’électrostatique. Les pièces ne sont pas préchauffées et la «montée» sur pièce se fait par effet électrostatique.

La pulvérisation électrostatique C’est la technique la plus utilisée dans l’industrie des peintures en poudre car elle s’adapte à la géométrie de nombreux supports et permet de bien maîtriser les épaisseurs déposées. La mise en œuvre de cette technique peut se faire de deux façons différentes :

  • Le procédé électrostatique ou effet Corona,
  • Le procédé triboélectrique.

Le réservoir de fluidisation de poudre Ce réservoir sert de bac d’alimentation ; le fond du bac est constitué d’une plaque poreuse au travers de laquelle l’air comprimé est diffusé uniformément. Cette diffusion uniforme permet de mettre la poudre en suspension dans l’air (fluidisation). Cet air est réglé de manière à obtenir l’équilibre entre la pression de l’air et la force de gravité de la poudre. Le mélange air-poudre permet à la poudre de passer d’un comportement solide statique à un comportement fluide mobile.

La pompe à effet «venturi» Installée sur le réservoir à poudre, avec son tube plongeant dans le mélange air-poudre easpire, à l’aide d’air comprimé, la poudre en suspension dans le bac, pour la propulser dans le circuit de poudrage (transport).

Elle comprend différents éléments :

  • Un tube d’aspiration,
  • Un corps de pompe,
  • Un injecteur,
  • Un venturi,
  • Deux arrivées d’air.

Les deux arrivées d’air  appelées “air de dosage” et “air additionnel” ont des rôles bien définis. L’air de dosage règle le débit de poudre que le pistolet doit pulvériser pour assurer une épaisseur de peinture sur la pièce. L’air additionnel ou de transport assure une vitesse d’air suffisante pour obtenir un débit régulier de poudre à travers le tuyau jusqu’au pistolet. Il est nécessaire lorsque le débit d’air de dosage est réglé sur une faible valeur.

Le ou les pistolets peuvent fonctionner en automatique ou en manuel, en fixe ou sur robot (type “monte et baisse” ou “suiveur”). Le procédé manuel est souvent utilisé pour les petites séries de pièces ou pour des retouches après application automatique.Le procédé automatique est utilisé pour les grandes productions, il met en œuvre plusieurs pistolets montés en position horizontale ou verticale.Sur le marché nous trouvons des pistolets électrostatiques à effet Corona et des pistolets à effet triboélectrique.

En Conclusion, les choix du procédé, du système d’application et de l’installation de poudrage sont étroitement liés à la productivité de la chaîne de poudrage, à l’encombrement, à la géométrie et à la qualité des pièces à peindre. Ces choix définissent et justifient l’utilisation de poudres adaptées, notamment pour le procédé triboélectrique.

Chacun des éléments constitutifs de la chaîne d’application, joue un rôle primordial dans la qualité du produit fini et doit être l’objet d’une attention toute particulière en ce qui concerne l’entretien et le nettoyage.