31-08-2018

Le renouvellement de l'EPD confirme la durabilité des revêtements Interpon

AkzoNobel est le seul grand fournisseur mondial de revêtements en poudre à faire vérifier la qualité de ses produits par une déclaration environnementale de produit (EPD).
Le système EPD international révèle la performance environnementale d’un
produit tout au long de son cycle de vie, permettant aux clients de mieux
comprendre ses qualités durables et, au final, d’être le mieux informé pour ses
choix.

Le système EPD examine tous les ingrédients et les étapes du processus de
fabrication d’un produit et mesure l’impact sur l’environnement. Par exemple,
si une cire est fabriquée en Thaïlande et exportée en Suède pour être incluse
dans un produit, elle est moins performante qu’une cire fabriquée localement en
Suède, en raison du CO2 généré par son transport. De même, si un matériau
contient une grande quantité de solvant, son impact sur la couche d’ozone sera
plus élevé que pour un produit sans solvant.

EPD-Media-release-website-image

AkzoNobel débuta ce processus complexe en 2015,  et fut le premier fournisseur mondial de revêtements en poudre à obtenir la déclaration. L’EPD vient d’être renouvelé pour les gammes de peintures en poudre architecturales Interpon D (D1000, D2000 et D3000) jusqu’en 2023.

Les résultats montrent une amélioration du score par rapport au précédent et mettent en évidence divers facteurs contribuant à réduire l’impact environnemental, notamment une réduction des déchets et de consommation d’énergie.

“Dans la vente au détail il est actuellement impensable qu’un produit n’ait pas son origine et ses ingrédients indiqués sur l’emballage”, a déclaré Jean-Paul Moonen, responsable du segment architectural AkzoNobel Powder Coatings “Pourtant, dans le domaine industriel, il est encore innovant de communiquer sur la provenance des matières premières. Les déclarations environnementales de produits (EPD) constituent une première étape pour changer cela.”

Parmi une pléthore de labels écologiques qui ne sont pas contrôlés de manière indépendante, les EPD sont une référence fiable. Les facteurs à inclure et la manière de les mesurer sont contrôlés par une norme internationale ISO et sont donc comparables d’un pays à l’autre, d’une région à l’autre et d’un fournisseur à l’autre. Les EPD vérifiées par des tiers sont la référence, car elles empêchent les fabricants de faire de fausses déclarations. Il existe plusieurs systèmes de reconnaissance, le LEED étant parmi les plus importants. L’utilisation de produits avec un EPD donne des crédits LEED, et plus de crédits conduisent à des notes LEED élevées (allant du bronze au platine).

“Les EPD sont de plus en plus demandés dans le secteur de la construction, car les architectes et les propriétaires de bâtiments veulent que leurs projets soient reconnus comme respectueux de l’environnement”, a poursuivi Jean-Paul Moonen. “Les peintures en poudre sont par nature durables, car elles ne contiennent aucun COV, mais l’étape suivante est d’offrir à nos clients des solutions de revêtements écologiques, alors je suis très fier de cette certification EPD pour nos produits Interpon D.”

AkzoNobel fournit des revêtements en poudre à plus de 30 000 clients dans le monde, couvrant plusieurs segments de marché qui sont utilisés sur des bâtiments et des monuments du monde entier, notamment La Sagrada Familia (Barcelone, Espagne); le Shard (Londres, Royaume-Uni); et le Cube d’Eau (Beijing, Chine).