Le Shard, UK

La série D2525 : Le choix parfait pour offrir la durabilité au plus haut bâtiment d’Europe.

Un visiteur de Londres, le 5 Juillet 2012 a vu des lasers dans le ciel de nuit, rebondissant sur la cathédrale Saint-Paul se reflétant dans la Tamise : C’était l’inauguration du bâtiment désormais connu sous le nom Shard, en raison de sa ressemblance avec un tesson de verre géant. De 310m de hauteur, il est actuellement le plus haut bâtiment en Europe occidentale.

Les origines du projet remontent à 2000, lorsque le gouvernement britannique a élaboré de nouvelles lignes directrices pour encourager la construction de bâtiments à haute densité suite aux problèmes de transport. Renzo Piano (plus connu pour sa collaboration avec Richard Rogers sur le Centre Pompidou à Paris) a été sollicité pour concevoir un bâtiment emblématique à côté de la station London Bridge, une gare qui voit défiler plus de 50 millions de passagers par an. La mise en place d’un bâtiment à haute densité a été envisagée comme un excellent moyen de réduire les temps de trajet, tout en donnant aux gens un endroit agréable et stimulant pour travailler, vivre, ou séjourner à l’hôtel.

Évitant l’utilisation de la couleur, Piano a conçu un bâtiment où l’élément prédominant est le verre. Les éléments de façade aux matériaux neutres blancs et gris, permettent  la réflexion du ciel pour le principal impact visuel. Naturellement, étant donné l’accent actuel sur la durabilité, le projet devait aussi démontrer comment il pourrait avoir un impact faible sur l’environnement. Piano a utilisé le verre de deux façons, d’abord l’utilisation d’une double peau (en extérieur un simple vitrage et un double peau vitrée en intérieur, avec des stores en sandwich entre les deux), et d’autre part en permettant à la lumière de pénétrer profondément sur les surfaces au sol, réduisant ainsi le besoin en lumière artificielle.

La durabilité a également été dictée par d’autres éléments, notamment l’installation d’un combiné de chaleur et d’une centrale de production, et par le choix du revêtement. Pour l’extérieur, Piano voulu des nuances discrètes dans un système durable d’uniformité de la couleur sur une grande surface. Cela a conduit au choix de revêtement de poudre polyester, ne contenant  aucun solvant, appliqué en usine, ce qui signifie que les couleurs sur pièces peuvent être comparées avant l’expédition sur site.

Typiquement au Royaume-Uni, lors de spécification de peintures en poudre, les normes  norme BS6496, et BS EN 12206 qui leur succèdent, sont citées. Ces spécifications signifient que le revêtement a besoin d’atteindre 12 mois d’exposition aux intempéries dans le sud de la Floride (en conservant 50% de son niveau de brillance d’origine). Les systèmes standards de peinture en poudre à base d’acide téréphtalique peuvent réaliser le test de 12 mois, mais en général, au bout de 2 ans, ils ont perdu tout brillant et la surface est dégradée. Ce serait bien sur résister davantage, de nombreuses années au Royaume-Uni, mais si un immeuble est prévu pour faire bonne impression sur une longue période sans exiger d’être repeint, il est judicieux de spécifier un système plus élevé en durabilité…De plus en plus ce qui se passe à Londres et ailleurs.

Disponibles déjà depuis plus de 21 ans, les peintures en poudre polyester à base d’acide isophthalique résistent à plus de 5 ans de test d’essai en Floride et sont par conséquent appelées revêtements en poudre Super Durables ou Haute Durabilité. Leur positionnement sur le marché a été lent pour deux raisons : La 1 ère est leur coût ; du fait d’une faible demande ou de projets spécifiques, les polyesters super durables sont fabriqués en petites quantités. L’autre est l’inertie parce que les prescripteurs  ont l’habitude des systèmes standards de peinture en poudre qui ont une bonne réputation en longévité. Comme les anciens bâtiments vieillissent cependant, les inconvénients deviennent visibles; la couleur fanée et la perte prématurée de brillance.

L’entrepreneur du mur rideau pour le Shard était Scheldebouw, qui fait partie du groupe Permasteelisa. Réputé pour les façades les plus innovantes au monde, l’Opéra de Sydney et le musée Guggenheim de Bilbao…ils recommandent régulièrement à leurs clients d’utiliser des revêtements en poudre super durables. Ce fut le cas sur le Shard, avec le système qui a le plus long record. Le produit Interpon  D2525 AkzoNobel Powder Coating a été séléctionné. Ce produit a d’abord été utilisé sur un hôpital en Californie en 1991, et des mesures en 2012 ont  montré que 21 ans après sa construction il a encore plus de 50% de sa brillance  d’origine. A Londres, avec un climat plus froid, il faut s’attendre à  ce que le Shard soit vraiment bien dans le futur.

Pour l’intérieur il y avait une deuxième zone nécessitant des solutions durables et une cohérence de couleur – les plafonds. Des étages 2 à 28 le Shard contient des bureaux. Pour cacher la ventilation et le câblage, et maintenir les systèmes d’arrosage, le mieux est d’un plafond suspendu, et la solution la plus durable consiste à utiliser des dalles de plafond métalliques revêtues d’un revêtement en poudre résistant au feu. Le plafond doit être discret, mais également aider à la lumière du jour à entrer profondément dans le bâtiment. Dans ce cas, une peinture en poudre brillante texturée fin  a été utilisée, cette fois à partir de la série D1000 Interpon d’AkzoNobel. C’est un système standard de peinture en poudre (acide térépthallique), qui est un choix parfait étant donné les niveaux d’ UV inférieurs derrière les vitres. L’entrepreneur des plafonds, SAS International, possède une vaste expérience sur les projets d’envergure, y compris l’aéroport de Santiago en Espagne et Bligh Street à Sydney.

De l’extérieur les Londoniens et les visiteurs peuvent déjà apprécier l’impact visuel de Shard à l’horizon. C’est seulement quand il sera ouvert au public en 2013 qu’ils pourront apprécier la lumière, l’atmosphère aérée créée par la combinaison de verre, la forme et l’utilisation de couleurs claires. Grâce au choix du revêtement de qualité supérieure, les visiteurs devraient obtenir la même expérience en 2037 et au-delà.

Nos 1 séries pour Architecture